Solutions de biocontrôle : quelle évolution de l’offre disponible pour les filières depuis 2 ans ?

24 juillet 2020

L’activité du biocontrôle est en hausse pour la sixième année consécutive (depuis que celle-ci est mesurée par le baromètre d’IBMA France, l’association française des entreprises de produits de biocontrôle).  Elle s’établit en 2019 à 217 M€, soit + 8,5 % par rapport à 2018. Le biocontrôle représente ainsi près de 11 % du marché de la protection des plantes.

Il existe aujourd’hui deux listes officielles non exhaustives des produits de biocontrôle :

  • La Liste « T0 » des macro-organismes non indigènes (février 2015) : 371 macro-organismes (liés chacun à une entreprise les distribuant).
  • La liste des produits phytopharmaceutiques de biocontrôle établie par la DGAL (dernière liste publiée le 11 juin 2020) : 562 produits répartis entre les produits comprenant des micro-organismes (99), les médiateurs chimiques (53), les substances naturelles (400) et les pièges à insectes (10).

L’ACTA a réalisé une autre présentation de l’offre disponible (cf. Index acta biocontrôle 2020), en recensant par filière les solutions de biocontrôle existantes agrégées par macro-organisme ou substance active et a comparé les résultats obtenus début 2020 à ceux de début 2018 (voir focus « Favoriser le développement et le déploiement des produits de biocontrôle »).

En 2020, 184 solutions de biocontrôle sont commercialisées en France (soit 7 solutions de plus qu’en 2018), parmi lesquelles 108 solutions phytopharmaceutiques (PPP) et 76 solutions à base de macro-organismes.

L’augmentation du nombre de solutions commercialisées est constatée pour chacune des filières. Ces nouvelles solutions correspondent pour moitié à des extensions d’usages de produits déjà commercialisés et pour l’autre moitié à la déclinaison dans les filières de 19 solutions nouvellement commercialisées (8 macro-organismes, 6 micro-organismes, 3 médiateurs chimiques et 2 substances naturelles).

Au sein du Contrat de solutions, les solutions de biocontrôle font désormais l’objet de 21 fiches, à consulter notre site Internet :

  • Fiche 23 : Trichogrammes contre la pyrale du maïs
  • Fiche 24 : Pulvérisation d’argile sur lavandes / lavandins
  • Fiche 25 : Utilisation de la confusion sexuelle en verger de pommier, poirier, prunier, pêcher, abricotier, noyer et châtaigner
  • Fiche 26 : Lutte préventive contre les tordeuses de la vigne à l’aide de trichogrammes
  • Fiche 27 : Lutte contre les limaces avec l’utilisation du phosphate ferrique
  • Fiche 28 : Utilisation d’insecticides de contact à base de maltodextrine en cultures légumières sous abri
  • Fiche 29 : Lutte contre la septoriose avec des spécialités à base de soufre
  • Fiche 30 : Lutte contre le sclérotinia avec Coniothyrium minitans
  • Fiche 49 : Gestion de la mouche des fruits en production de mangues (Combinaison de méthodes de biocontrôle)
  • Fiche 50 : Confusion sexuelle vigne
  • Fiche 51 : Confusion sexuelle contre la mineuse de la tomate (Tuta absoluta)
  • Fiche 52 : Lutte contre les maladies fongiques et bactériennes des cultures légumières et fruitières avec Bacillus amyloliquefaciens subsp. plantarum souche D747
  • Fiche 53 : Lutte contre les maladies telluriques (Pythium sp. et Rhizoctonia) en cultures légumières avec Trichoderma atroviride I-1237
  • Fiche 54 : Utilisation d’un stimulateur des défenses naturelles pour lutter contre le mildiou et l’oïdium de la vigne et contre l’oïdium des cucurbitacées, le mildiou des laitues et la pourriture grise de la tomate et du fraisier
  • Fiche 66 : Lutte contre le botrytis de la vigne avec des solutions de biocontrôle
  • Fiche 67 : Combinaison de méthodes alternatives, dont les produits de biocontrôle, pour la gestion des nématodes à galles
  • Fiche 68 : Eclaircissage de pommiers en biocontrôle
  • Fiche 76 : Lutte contre les pucerons en cultures légumières sous abris avec des acides gras
  • Fiche 84 : Lutter contre l’oïdium en maraichage et contre la moniliose et la tavelure en arboriculture avec des solutions de biocontrôle notamment l’hydrogénocarbonate de potassium
  • Fiche 85 : Utilisation de Saccharomyces cerevisae souche LAS02 dans la lutte contre le botrytis en viticulture et maraîchage et les monilioses en arboriculture.
  • Fiche 86 : Lutter contre le mildiou de la vigne à l’aide de phosphonates de biocontrôle
Voir les autres actualités